FESTIVAL D'HIVER

avec Juste avant la Compagnie et le Lavoir Moderne Parisien

Cette première édition du Festival d’Hiver est née de la volonté de rassembler, le temps d’un week-end, un groupe d’artistes contemporains et un public avide de découvertes. Pour cela, le Lavoir Moderne Parisien s’est mis à la disposition des artistes ; ayant à cœur de découvrir encore et toujours de nouveaux talents, il s’agit du lieu idéal pour cet événement.   Nous aborderons des thèmes de société aussi variés que le cyber-harcèlement, l’homoparentalité, l’homophobie, la fin de vie... Nous jetterons un œil sur la vie de petits mafieux italiens et leur survie, nous explorerons le quotidien d’hommes brisés, nous observerons enfin le passage si délicat entre le deuil et l’oubli.   Et puis nous danserons sur des musiques endiablées. Nous nous réchaufferons donc, en plein cœur de l’hiver, à débattre, à rire, à essayer de se rendre lucide sur le monde qui nous entoure, et à nous consoler grâce au joyeux partage que nous délivre le spectacle vivant.  

Profitons-en !

Baptiste Dezerces, directeur du festival

                            VENDREDI 11 JANVIER

 

19h : Présentation du festival

 

Venez partagez un verre en découvrant plus en détail la programmation de cette première édition !

19h30 : THÉÂTRE

Végétal

Avec Judith Gars   

Durée : 55 min

D’Antoine Percheron
Mise en scène : Judith Gars et Guillaume Parra
Compagnie Watermelon-Sugar

Avec Judith Gars   

Durée : 55 min

gétal est un texte court, testamentaire, puissant et unique, qui relate la fin de la vie de l’auteur, Antoine Percheron, sous la forme dune métamorphose. Il se raconte, tiraillé entre sa réalité quotidienne et le monde fantastique que lui ouvre sa maladie, lui donnant à voir linvisible et le surnaturel.

Rappelé par la nature, il se sent devenir arbre petit à petit et imagine sa destinée.

Judith Gars, seule en scène nous porte par le corps et la voix la poésie si délicate dAntoine Percheron.

                                             SAMEDI 12

15h : THÉÂTRE

Léonie est en avance ou le mal joli dà peu près Georges Feydeau mais pas vraiment

Mise en scène : Simon Rembado

Compagnie Les Poursuivants 

Avec : Sarah Brannens, Antoine Prud'homme de La Boussinière, Geoffrey Rouge Carrassat, Théodora Breux, Emmanuel Besnault

Durée : 50 min

Léonie est en avance : elle ne devait accoucher que dans un mois, mais les contractions arrivent. Son mari et ses parents sont auprès delle pour la soutenir dans cette épreuve. Et la sage-femme a été appelée.  Pas de quoi en faire une comédie : normalement, il ny a pas de souci à se faire, tout devrait très bien se passer pour la naissance du petit Achille qui certes veut sortir beaucoup trop tôt, mais qui tarde, pourtant, qui tarde…

Feydeau revu et corrigé par un collectif explosif et tellement contemporain.

 

Dune drôlerie rafraîchissante.

16h35 : THÉÂTRE

Condamné #03-64

Daprès Le Dernier jour dun condamné de Victor Hugo

Mise en scène de Baptiste Dezerces

Avec Jason Barrio     

Compagnie Théâtre-Machine

Condamné #03-64 est une performance théâtrale qui dépeint l’histoire fictive de Pavel Ibraguimov Tsurgoy. Un jeune homosexuel emprisonné par les autorités tchétchènes. Un carré de néons délimite sa cellule ; Sur son uniforme de prisonnier, un numéro tracé en rose : le matricule #03-64. Jason Barrio incarne ici un douloureux prisonnier, reflet malheureusement trop réel de l’actualité monstrueuse en Tchétchénie où des camps de concentration persistent, massacrant les homosexuels.

 

17h15 : BORD-PLATEAU #1

Rencontrez l'équipe artistique de Condamné #03-64 et le court-métrage Aujourd'hui. 

 

19h30 : THÉÂTRE

Lhomme qui court
Daprès Woyzeck de Büchner
Compagnie
À Titre Réciproque

Réécriture et mise en scène d'Angèle Peyrade / Création vidéo de Clément Salzedo /Avec Léonard Kahn, Camille Neymarc, Angéline Pélandakis, Laure Prioul et Loïc Yavorsky  

Durée : 1h15

 

 
   

Woyzeck est un homme normal et singulier. Aujourdhui, il est lhomme de lemploi précaire. Il a des engagements, de largent à gagner, une femme, un enfant, des amis, des supérieurs. Woyzeck court. Woyzeck pense. Woyzeck sent des choses. Woyzeck a tué sa femme adultère et pour se suicider ensuite.

Sur sc
ène, ils sont six. Cinq personnages, un vidéaste. De là, sous lœil dune caméra toujours très présente, de la scène à la salle, avec sincérité et férocité, ils vont jouer, répéter, déstructurer, scruter et provoquer, pour questionner un moment la folie ordinaire de notre époque.

                                      DIMANCHE 13

15h : MISE EN VOIX

Malacarne
Daprès le roman de Giosuè Calaciura
Traduction Lise Chapuis
Mise en voix de Caroline Girard
Avec Pierre-Stefan Montagnier
Compagnie La Liseuse

Durée 55 min

Cette adaptation met en scène des petits gars nés dune mauvaise loterie de départ. Ils se nourrissent de miettes arrachées à lopulence des nantis, perdent leur âme dans des délits dadolescents à la dérive, sont pris dans lengrenage du crime organisé, déboussolés par une avalanche dargent illicite qui satisfait la moindre de leurs fantaisies. Ils assassinent en série, déjouent les règles dune justice elle-même souvent corrompue, meurent dune mort précoce dans des guerres de pognon sans foi ni loi.

Le comédien Pierre-Stefan Montagnier lit et incarne cette parole collective extrêmement violente et dun humour très noir. Jouissif.

19h00 : CABARET/CONCERT

Purple Gang

Cabaret Poétique Électro-Jazz
Po
èmes & chants :  Valentine Krasnochok
Fl
ûte traversière : Mélanie Buso
Violoncelle : Simon Lannoy

Durée : 50 min

« Purple Gang », est un cabaret poétique né du désir de mettre en musique une sélection de p o è m e s de Valentine Krasnochok.

Purple Gang est une création artistique originale : poèmes inédits, compositions et expérimentations musicales, et un univers personnel à partager avec le public.

21h CONCERT : Deep South Revue

GRATUIT

Guitare : Lucas Montagnier

Durée 1h

Remontez le temps jusquaux années 30/40/50 pour un voyage musical qui vous emmènera de Chicago à la Nouvelle Orléans, des racines du blues et du Jazz, en passant par Nashville, capitale de la country et du Bluegrass, ou encore New York, épicentre de la révolution Folk. 

JANVIER                                                

16h30 : COURT-MÉTRAGE

Aujourdhui
Court-métrage de Florent Sabatier

Durée : 3 min.

 Ce court-métrage est présenté en ouverture du spectacle Condamné #03-64

 

Aujourdhui de Florent Sabatier a été pensé bien avant les événements en Tchétchénie et dépeint en trois minutes une société parallèle dans laquelle, être homosexuel est puni par la loi et être homophobe, la norme où les COS (Crimes dOrientation Sexuelle), sont passibles de peine de mort. Comme si lhistoire navait pas servi de leçon. Aujourdhui, cest une histoire de regards, dhumanité et de peur.

18h00 : DOCUMENTAIRE

En route vers la gloire (titre provisoire)

Projection gratuite.

Documentaire

Réalisation : Étienne Gaume 

Durée : 30 min.

 

Un jeune comédien et metteur en scène cherche par tous les moyens à créer un spectacle tiré d'une pièce qu'il a écrite, et dans lequel il tient le rôle-titre. Difficulté financière, promesses non tenues, lectures publiques vouées à léchec, auditions de comédiens catastrophiques, tout y passe dans ce Lost in la Mancha français et théâtral. Documentaire intimiste, le réalisateur suit le parcours dun artiste en proie à son quotidien et à ses doutes.

21h30: CONCERT

Myotone 

Hip-Hop/Électro/Rap

Rap/ Batterie: Amosev

Beatmaker: Paul Cirrus

Durée : 1 heure

 

Formé en 2014, Myotone est composé de Paul Cirrus et d’Amosev. Influencé par la culture électronique, le hip-hop et la musique progressive, leur son est un hybride de tous ces genres. Il part d’une envie d’expérimentation autour du rap et d’une recherche musicale cohérente accordée au texte.


 

Leur premier EP « Jamal » est un story-telling de cinq titres, pensé comme un unique morceau, aux marges de plusieurs styles musicaux.

JANVIER                                               

16h30 THÉÂTRE

Ces-filles-là (Version inédite en salle)
Texte : Evan Placey

Traduction : Adelaïde Pralon

Par la collective Ces Filles-là : Cécile Box - Elsa Canovas - Lola Haurillon -Ariane Heuzé - Juliette Gellée - Suzanne Gellée - Audrey Montpied – Zoé Poutrel - Claire Rolain.

Durée : 1h15

Nous sommes au lycée en cours d’histoire et toute la classe reçoit un texto : une photo de Scarlett, nue. Commentaires, insultes, agressions : c'est le début d'un match impitoyable au cours duquel un groupe de 19 filles en affronte une. 

CES FILLES-LÀ décrit le cyber-harcèlement d’une lycéenne et la suite de détails qui en font une violence sournoise, continue dans le temps. Que devient la figure du bouc émissaire à l’heure des réseaux sociaux tout puissants ?

Face à cette situation la protagoniste agit et réussit à nous prouver qu’entre filles « il faut plutôt se serrer les coudes ».

 

17h45 : BORD PLATEAU #2

Rencontrez l'équipe artistique de la Collective Ces filles-là

 

20h30 : THÉÂTRE

Albertine Disparue

Daprès lœuvre de Marcel Proust

Mise en scène : Baptiste Dezerces

Juste Avant la compagnie

Avec Valentine Bellone, Baptiste Dezerces, Antoine Prudhomme de la Boussinière & Simon Rembado

Durée : 1h35

 

Un jeune homme perd son amour :  Albertine.

Mais si elle disparaît, elle n'en est que plus mystérieuse. Alors il enquête. Où était-elle ? Que faisait-elle ? Quand, et avec qui ? Était-elle comme Rachel, la compagne de son ami Saint-Loup ? Et lui, agissait-il avec Albertine comme cet étrange Charlus agit désormais avec lui ?

Une plongée à quatre comédiens dans lœuvre de Marcel Proust, à partir dimprovisations, pour découvrir au théâtre la force de ses situations proposées dans À la recherche du temps perdu

 

Les Femmes de Barbe-Bleue 
au Lavoir Moderne Parisien REPRISE FIN JANVIER  !
 
 
Écriture collective de plateau librement inspirée du conte 
La Barbe-Bleue, de Charles Perrault
  
Mise en scène Lisa Guez
Dramaturgie Valentine Krasnochok
Assistanat à l'écriture et à la mise en scène 
Sarah Doukhan
Lumières Lila Meynard
 
Avec Valentine Bellone, Anne Knosp, Valentine 
Krasnochok, Nelly Latour et Jordane Soudre
 
 
Production et diffusion Clara Normand
Texte édité à La Librairie Théâtrale
 
 
 
Les Femmes de Barbe-Bleue est une création collective de six auteures, inspirées par le conte de Charles Perrault. Juste avant la Compagnie explore dans la matière organique du conte ses mystères et ses âmes obscures auxquels mots et corps tentent d'apporter une réponse.

Cette quête déploie les imaginaires, les fragilités de femmes singulières et questionne leur conditionnement, l'emprise de leur amour. Avec Les Femmes de Barbe-Bleue, Lisa Guez met en lumière l'éblouissement de nos désirs, et les rapports de domination qui nous habitent.

 
 

    

       ᚚ ALBERTINE DISPARUE ᚚ

 

LE 11 JANVIER À 21H AU LAVOIR MODERNE PARISIEN

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Un jeune homme perd son amour : Albertine.
Mais si elle a disparue, elle n'en est que plus mystérieuse. Alors il enquête.
Où était-elle ? Que faisait-elle ? Quand, et avec qui ? Était-elle comme Rachel, la compagne de son ami Saint-Loup ?
Et lui, agissait-il avec Albertine comme cet étrange Charlus agit désormais avec lui ?


D'après À la recherche du temps perdu de Marcel Proust
Création collective
Mise en scène : Baptiste Dezerces
Avec : Valentine Bellone, Baptiste Dezerces, Antoine Prud'homme et Simon Rembado

JUSTE AVANT LA COMPAGNIE
Avec la participation des Chantiers de Créations et Mains d'Œuvres

Durée : 1H30

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

◆ RÉSERVEZ VOS PLACES ◆

 

 01 46 06 08 05

reservation@lavoirmoderneparisien.com

 

Albertine disparue est une création collective dirigée par Baptiste Dezerces autour de À la Recherche du temps perdu de Marcel Proust.

 

Le spectacle retrace la séparation du narrateur avec l’amour de sa vie, Albertine. Séparation définitive, puisqu’Albertine décède accidentellement peu de temps après.

 

Afin d’étudier les mécanismes progressifs du deuil et de l’oubli réparateur, le narrateur se remémore sa vie amoureuse, et observe celle de ses proches.  En enquêtant sur la vie passée d’Albertine, il se surprend, avec le temps, à en devenir indifférent. Ce sont ces étapes de l’oubli qui sont au cœur d’Albertine Disparue.  

 

 

 Une proposition est une adaptation théâtrale d’un film de Joseph Mankiewicz de 1972 intitulé « Sleuth » (Le Limier), ainsi que de son remake de 2007 réalisé par Kenneth Branagh. Ces deux films ont eu de prestigieux scénaristes : pour le film original Anthony Shaffer adapte sa propre pièce de théâtre. Puis, pour le remake c’est le dramaturge britannique Harold Pinter qui joue de sa plume acerbe pour s’approprier le scénario.

Mathias Dezerces, auteur de romans policiers, invite Milo Rambert qu’il sait être l’amant de sa femme. Il lui propose de simuler un cambriolage chez lui : Milo repart avec des bijoux, lui touche l'argent de l'assurance. Milo accepte...

 

Une confrontation entre deux hommes que tout oppose : voici ce que proposent les scénarios à notre disposition. D’abord une confrontation sociale : acteur fauché et arriviste contre un romancier à succès élevé dans une supériorité de classe assez nauséabonde.

Ensuite, une confrontation amoureuse, avec cette femme absente, qui semble l’objet premier de leur lutte.

Enfin, une confrontation sexuelle, qui dépasse la rivalité amoureuse pour venir s’insinuer dans leur fascination mutuelle : ces deux hommes si habiles à se manipuler l’un l’autre, en éprouveraient-ils du plaisir ?

 

Du théâtre à domicile :

 

L’originalité de « Une proposition » réside également dans la volonté que nous avons de proposer ce spectacle chez les particuliers. Nous avons expérimenté ce dispositif en maison à Gentilly, en appartement à Bruxelles, et dans diverses maisons à Chartres et Villiers-sous-Grès, ainsi que dans un appartement dans le quartier de Belleville à Paris. Cette adaptation au lieu véritable d’un habitant inscrit dans le réel nos personnages : le lieu quotidien devient grâce à notre travail l’endroit du théâtre.

 

 

Et en même temps, la scène se situe chez Mathias Dezerces, qui invite Milo chez lui pour s’expliquer. Quelle meilleur scénographie qu’un véritable appartement pour jouer ce drame intime ? Les accessoires indispensables au spectacle peuvent donc se fondre avec la décoration du domicile, l’action dramatique se mêle ainsi au plus proche du réel. La proximité des spectateurs dans ce genre de dispositif est très appréciable : le spectacle étant inspiré de deux films, le spectateur peut avoir l’impression de plonger dans la pellicule, et de se retrouver impliqué comme jamais il ne le serait dans une salle de théâtre.

JUSTE AVANT LA COMPAGNIE

Théâtre

Juste avant la compagnie est née en 2009 autour d’une rencontre artistique forte entre Lisa Guez, metteure-en-scène, et Baptiste Dezerces, comédien.

 

 

Avec désormais 7 spectacles et une douzaine de comédiens et comédiennes réguliers, Juste avant la compagnie s’attache à une confiance metteur-en-scène/comédien solide et à une vision théâtrale commune qui repose sur une grande rigueur dans la teneur dramaturgique, mais aussi dans l’analyse sans complaisance de la société dans laquelle nous vivons.

 

Lisa Guez (ancienne étudiante de l’Ecole Normale Supérieure) et Baptiste Dezerces (diplômé de l’EPSAD - Ecole du Nord, direction S. Seide puis C. Rauck) se portent garant de cette responsabilité de libération imaginaire et intellectuelle qu’offre le plateau. Rechercher dans le lointain ce qui nous est proche, décaler les textes, rendre conflictuel ce qui pourrait nous endormir, révéler notre part commune de folie, d’empathie ou de lâcheté, et par un éclat de rire et de fureur libérer joyeusement nos imaginaires, voilà ce que proposent les spectacles de Juste avant la Compagnie

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© juste avant la compagnie Association loi 1901